4 conseils pour éviter une incarcération

mains menottes

La prison n’est un endroit agréable pour personne et lorsque vous posez certains actes, vous devez toujours garder à l’esprit que vous pouvez aller en prison. Mais sachez qu’il est possible d’éviter la prison en suivant quelques conseils pratiques.

Évitez de vous faire interpeller bêtement

Pour éviter de vous retrouver en garde à vue, ne vous faites pas interpeller. Si vous pensez qu’on vous a repéré, changez d’allure, et ne prenez pas de vidéos susceptibles de vous incriminer. Évitez de consommer des stupéfiants et ne prenez pas de risques inutiles. Lorsque vous conduisez, soyez attentif, et demandez votre route si vous ne savez pas où vous aller. Devenez une personne lambda aux yeux des autres et fondez-vous dans la masse.

Ne rien dire si vous êtes interpellé en garde à vue

La garde à vue commence dès votre arrestation et elle peut durer 48 heures. Durant ce temps, il est interdit de parler aux policiers ou aux gendarmes, ni dans la voiture, ni dans l’ascenseur, encore moins dans votre cellule. Tout ce que vous direz lors de la garde à vue sera utilisé contre vous, alors mieux vous taire. Vous avez le droit de demander au gendarme ou au policier de prévenir votre employeur et ou un proche.

Il est conseillé de demander un entretien toutes les 24 heures avec un avocat commis d’office ou votre avocat si vous en avez un. Vous pouvez aussi demander la présence d’un médecin même si vous n’êtes pas blessé, mais ne leur dites rien à eux non plus. Si votre avocat vous conseille d’avouer ce dont vous êtes accusé, gardez le silence. Lors de l’audition, on vous demandera toujours votre identité, avant de vous passer à l’interrogatoire. Répondez simplement que vous n’avez rien à déclarer et peu importe ce que vous disent les inspecteurs, ne dites rien, ils voudront vous piéger.

Ne signez rien sans l’avis de votre avocat

Peu importe la pression qui pèse sur vous, ne signez aucun document qui vous est présenté surtout le procès-verbal de l’audition de garde à vue. En faisant cela, vous évitez de vous incriminer. Si la police demande votre ADN, il est préférable de refuser. Il s’agit d’un délit, mais il entraîne plus de condamnations et cela vous évite d’avoir des problèmes par la suite. Avant de signer un document quelconque, demandez conseil à votre avocat.

 Demandez un délai en comparution immédiate

Il est possible que vous soyez déféré après la garde à vue c’est-à-dire conduit au tribunal. Vous aurez un entretien avec le procureur de la République, la seule chose que vous avez à dire est que vous n’avez rien à déclarer. Si vous passez devant un enquêteur, vous devez juste lui donner des garanties concernant tels que votre adresse, le lieu de votre travail, vos études. Vous devez donner les mêmes informations à votre avocat et n’avouez pas sauf si vous êtes sûr que qu’il sera capable de négocier votre peine. Si vous êtes déféré, vous n’aurez pas de comparution immédiate, vous passerez directement devant le juge des libertés et de la détention.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*